Solidarité PDF Print E-mail
There are no translations available.

 

Chaque année, l’école mène deux actions caritatives, afin de faire prendre conscience aux élèves de la différence et d’ouvrir leur esprit vers des enfants en souffrance.

- récupération de marchandises au profit du Secours Catholique de Versailles pendant le Carême

- Aide d’une association tenue par des Pères à Pondichéry en Inde, qui recueille des enfants orphelins ou malades

Pendant le Carême, un caddie est mis à l'entrée de l'école et chacun peut y déposer ce qu'il souhaite pour venir en aide au Secours Catholique de Versailles. Des bénévoles de cette association viennent à la rencontre des enfants pour les sensibiliser à la pauvreté et à la précarité, et mettre ainsi en valeur l'importance des dons et de la richesse de cœur si grande chez les enfants.

 

♦ Aide d’une association tenue par des Pères à Pondichéry en Inde, qui recueille des enfants orphelins ou malades


Les dons issus de l'action Bol de riz permettent chaque année à cet orphelinat de continuer à accueillir des enfants seuls.

Voici un extrait de la Newsletter de mars 2015

Editorial de Frère Pierre

Chers amis,

« Dieu y pourvoira » Genèse 22,8

Je voudrais commencer cetteNewsletter par une grande action de grâce pour la présence fidèle et rassurante de Dieu à l’Ashram.

Il nous envoie des « bons samaritains », nous donne notre pain quotidien – et plus que notre pain nécessaire – et se manifeste à nous sous mille visages. C’est un des grands enseignements de l’Inde, je crois, que l’on retrouve dans certains pays africains : la confiance en la Providence. Elle ne cesse de nous accompagner et de nous rappeler chaque jour que notre maison lui appartient, que l’oeuvre des enfants et des adultes est la sienne.

« C’est à l’amour que vous aurez les uns pour les autres

Que tous reconnaîtront que vous êtes mes disciples » Jean 13,35

Cette année nous donne la grâce d’une réelle unité et simplicité dans la charité fraternelle entre frères. Cela nous garde fort et soudé pour une mission qui nous dépasse.

 

C’est un défi quotidien à l’ashram où nous sommes appelés à insuffler cet esprit de famille auprès de tous ceux qui nous sont envoyés : enfants et adultes sidéens, volontaires, soeurs, et toutes les personnes qui, pour deux jours, une semaine ou un mois, prennent une pause à l’ashram afin de se « recharger » spirituellement.

«Les religieux et religieuses (…) sont appelés à être ‘experts en communion’. J’attends par conséquent que la ‘spiritualité de la communion’ (…) devienne réalité. »

Lettre apostolique aux religieux du 21/11/ 2014 §3 du Pape François.

Puisse le Seigneur nous donner cette grâce de communion, en ce temps pascal où nous célébrons le Christ Ressuscité, victorieux de tout mal !

En vous souhaitant une joyeuse fête de Pâques, soyez assurés de notre union de prières.

 

Frère Pierre, prieur de Pondichéry